Liang Chen Qu

Date de naissance : 16 03 1985
Adresse : rue Bidaut 88 - 4000 Liège
Tél : 0498/04.61.02



Celui qui est incapable de vénérer les dons de ses perceptions,
se gaspille lui-même en pure perte 
Shitao

Là-bas. Ici.
Les pays.

Le signe. Le trait.
L’esprit.

L’image.
L’homme. La vie.

Trois mondes.

Il serait facile de voir en Liangchen une incarnation vivante de notre monde pluriel, ce « village planétaire » comme disait Mc Luhan. Voici maintenant huit ans, Liangchen est venu faire de la gravure à Liège. Lorsqu’il a commencé à suivre les cours de Dacos à l’Académie, connaissait-il vingt mots de notre langue ? Avec sa bonne humeur, son ouverture, son appétit d’apprendre, oui, tout était possible.
Liangchen a su partir et profiter de ce qu’il vivait pour commencer son œuvre. Ici et là-bas. L’Occident et l’Orient. Un « là-bas » qui ressemble à « ici » et un « ici » qui se nourrit de plus en plus de « là-bas ». Son art nous parle de maintenant. Il n’est pas fait d’exclusives, il embrasse, il relie. C’est de là que vient sa « grâce ».
La Chine aux confins de la frontière avec le Pays du matin calme et les bords industriels de la Meuse. Un sourire, un regard clair, un œil qui pétille d’étonnement et de complicité. Liangchen, c’est aussi une capacité à entreprendre, à oser, à forcer les choses, à partir à l’aventure. Il faut le voir imprimer des bois gravés de plusieurs mètres de long avec le poids de son corps, il faut le voir ajuster ses minuscules bouts de zinc sur la grande table de la presse. Rien ne peut l’arrêter. Liangchen, c’est de l’enthousiasme à l’état pur. Si l’art de la gravure impose habituellement une scrupuleuse hiérarchie des tâches, une chronologie des évènements et des gestes, une chose est certaine : Liangchen est bien parti pour en explorer et en exploiter tous les territoires de liberté
Il a posé à trois reprises sa candidature à la Biennale internationale de gravure de Liège et à chaque fois il a été retenu. Comme il été sélectionné à la Biennale de Cerveira au Portugal. Parce qu’il a la fraîcheur de la jeunesse ? Après tout, il n’a que 25 ans. Parce qu’il possède la sensibilité orientale qui séduit ? Surtout parce qu’il a un souffle, un sens de la création et une capacité à toujours se renouveler qui convainc.

Philippe Delaite



Formation

2002 – 2007 : A l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège, en Gravure
2007 : Inscription A l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège, en Vidéographie

Prix
2007 - ECHEVINAT DE L’INSTRUCTION PUBLIQUE PRIX :Gustave HALBART
Le collège communal de la Ville de Liège,Belgique
2007 - PRIX DES CAIXA DE CREDITO AGRICOLA ALTO MINHO
XIV Biennale Internationale d’Art de Vila Nova de Cerveira,Portugal
2007-GROUP INSTAMPILLES 5th Festival de gravure de évora biennal international
Portugal
2008- Premier Prix Biennal de la Fondation Lambert Lecrenier .HUY Belgique

Stage
Avril 2007
Du 3 au 14 Avril 2007 Stage de Vila Nova de Cerveira, Portugal
Pour la XIV Biennale Internationale d’Art de Vila Nova de Cerveira, portugal

Expositions personnelles et collectives
Novembre 2003 :Jeune talents espace wallonie L’Académie des Beaux-Arts de Liège
Mars –avril 2004 : Exposition organisée par les étudiants de L’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège.
Juin 2004 : Exposition à La Galerie de Wégimont (Jeunes graveurs de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège).
Juillet 2004 : Exposition « Jeunes graveurs de l’Académie Royale des Beaux-Arts » au cinéma CHURCHILL, Liège
Décembre 2004 : Exposition des calendriers 2005 de « La Nouvelle Poupée d’Encre » à la Bibliothèque de Province et Ville de Liège
Mars-Mai 2005 : V Biennale Internationale de Gravure à Liège ,Belgique
Avril 2005 : Exposition « Jeunes graveurs de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège » au ‘Paris-brest’, Liège
Mai 2005 : Exposition « la Goffe en mai », Liège
Août 2005 : XIII Biennale Internationale d’Art de Vila Nova de Cerveira, Portugal
Décembre 2005 : Exposition des calendriers 2006 de « La Nouvelle Poupée
d’Encre » à la Bibliothèque de Province et Ville de Liège
Février 2006 : Exposition personnelle à La Galerie de Wégimont, Belgique
Avril 2006 : Exposition « Vivre Ensemble » à l’Académie des Beaux-Arts de Liège
Septembre 2006 : Exposition art-liège 50 artistes

octobre à novembre 2006 :Exposition Art graphique contemporain de
Pays-Bas,d’Allemagne et de Belgique
Prix Eurégional d ‘Art Graphique Ilse
Frankenthal
Décembre 2006 : Exposition des calendriers 2007 de « La Nouvelle Poupée d’Encre » à la Bibliothèque de Province et Ville de Liège
Décembre 2006 : Le Calendrier 3 de la Poupée d’encre est présent dans les collections des fonds patrimoniaux de la Ville de Liège au Cabinet des Estampes.
Décembre 2006 à Mars 2007 :Exposition personnelle à li yi et liangchen qu Aux Assurances Fédérales
Février 2007 : Exposition art-liège DRINK à l’Auberge de Jeunesse Georges Simenon
Mars 2007 : Exposition Au Centre culturel de HUY
10 GRAVEURS ET 20 MOTS DE GASPAR HONS
LA NOUVELLE POUPÉE D’ENCRE
Mars-Mai 2007 : VI Biennal Internationnale de Gravure A liège .Belgique
Mars-avril 2007 : Exposition À la Galerie « L’Atelier d’Emmanuelle »
LES INSTAMPILLES OU LES PAYSAGES DE L’AME
Avril-mai 2007 :Exposition Batifix artespo et le conseil National Belge des art Plastique AIAP-UNESCO
Avril-mai 2007 : Exposition art-liege.be GRAVURE-IMPRESSIONS à L’AN VERT ateliers d’art et d’essais
Mai 2007 : Exposition personnelle Centre Culturel de Chênée ,Belgique
Août 2007 : 5th évora printmaking festival International biennal Portugal
Août 2007 : XIV Biennale Internationale d’Art de Vila Nova de Cerveira,Portugal
Août 2007 :Deux œuvres presente dans la collecion permanente du Museu de Arte Contemporânea de Vila Nova de Cerveira.
Octobre 2007 : Itinéraire d’artistes,Ouverture des ateliers d’artistes 2007 13-14 octobre Exposition Le Hangar  Décembre 2007 : Exposition des calendriers 2008 de « La Nouvelle Poupée d’Encre » à la Bibliothèque de Province et Ville de Liège
Février 2008 : Exposition nouvelle l’an chinoise Le Dao Le contexte inverse à l’Académie Royal des Beaux-Arts de Liège
Avril-mai 2008 : Exposition Wallonie – Bruxelles « FOCUS CHINE »
Novembre 2008 : XVIII Prix Biennal de la Fondation Lambert Lecrenier
Décembre 2008 : Exposition des calendriers 2009 de « La Nouvelle Poupée d’Encre » à la Bibliothèque de Province et Ville de Liège
Janvier-mars 2009 :Exposition « Faites.fête.fight » Galerie Wittert
Février 2009 :Sélectionné prix des art 2008 à La photographie de la Province du Brabant Wallon
Février-mars 2009 : VII Biennal Internationnale de Gravure A liège.Belgique
Mars 2009 : La Nouvelle Poupée d’Encre s ‘expose A La galerie juvéal de Huy
Mars 2009 : LA GRAVURE EN LIBRAIRIE  à la Librairie l’Échappée Belle
Février 2010 : Exposition « chaque année il a un surplus » Li crèrneû A Huy
Mai-juin 2010 : Exposition personnelle Galerie d'Emulation - Liège (Belgique)


Divers :
“ encore un peu grandir et il sera la montagne...”

Pour parler des gravures de Liang Chen Qu , il faudrait inventer un proverbe chinois et peut-être, le traduire en wallon.
C’est qu’il est Chinois - et de Chine- le bougre. C’est, en plus, qu’il est aussi d’ici et il ne lui aura pas fallu beaucoup de temps pour qu’il “navigue” chez nous, comme sans doute il le faisait là bas à la presque frontière de la Corée.
Liang Chen est à l’aise, il vous regarde droit dans les yeux, il marche sans hésitation. Peut être, comme d’autres - et j’en suis- ne sait-il pas bien où il va, mais sûr qu’il est sur le chemin d’y aller.
Depuis plus de deux ans, il décline la montagne, il la dissèque sans la maltraiter, il la découpe comme on le ferait d’un gâteau à partager avec ses enfants - ou, et c’est plus de son âge- avec la femme qu’on aime.
La montagne, il la donne.
La Montagne, il la grave.
Et pas n’importe laquelle: celle de sa culture première.

Celle là même qu’il n’a plus devant les yeux quotidiennement. Et c’est peut être là le secret de ses images. Il n’est pas orphelin de la montagne, ni nostalgique, ni privé. Il en est juste éloigné et cela sans doute lui donne sur elle ce regard enveloppant, synthétisant, distancié, presque abstrait et pourtant tellement présent, palpable et fort.
Il réalise ainsi des images fixées au sol, mais prêtes à toutes les escapades de l’esprit et de l’oeil. Des images solides mais vivantes, finies mais pas fermées.
Prétexte la montagne?
Non. Certainement pas. Cela ne veut pas dire qu’un jour ou l’autre il ne changera pas de thème. Pour l’avoir accompagné pendant trois ans, je sais que ce prochain thème serait aussi “intégré” à lui que l’actuel.
On ne joue pas avec les images et Liang Chen Qu le sent autant qu’il le sait.
Très jeune, il est né en 1985, il a déjà un solide départ de C.V. qui va , passant par d’autres expositions, de la Biennale Internationale de Gravure de Liège à celle de Vila Nova de Cerveira au Portugal, attendons la suite et regardons...

La poésie est là aujourd’hui et je suis prêt à parier sur celle de demain.
Dacos (2008)