Dani Tambour

Le site art-liège.be va malheureusement fermer ses portes au 31/12/2017. Nous remercions tous ceux qui nous ont aidé ou consulté depuis de nombreuses années.

Adresse : Quai de Campiegne 54B/31 B-4500 Huy
Tél : +32 19 545129



Travailler sur des choses du passé pour leur rendre vie…
Créer des choses pour leur inventer un passé…


Depuis quelques années, je travaille sur le thème du grenier, les greniers de grand’mères où l’on entre sur la pointe des pieds, en cachette, chuuut… sans faire de bruit pour ne pas être pris en flagrant délit de curiosité…

Je n’ai jamais eu de grenier. En Afrique où j’ai passé les premières années de ma vie je n’avais pas de grenier.
Quand je suis rentrée en Belgique, j’avais une maison avec un grand grenier vide, sans trésors du passé…

« Trésors imaginés d’un grenier imaginaire »
Cette phrase est le point de départ d’un travail qui consiste à créer un grenier que je n’ai jamais eu.
Je vis toujours dans une maison sans grenier !!!



Jamais je ne me réveillerai d’entre les mots
Je me souviens du temps où je ne savais pas lire

En ce temps-là je prêtais l’oreille aux choses usuelles
Pour saisir leurs conversations
J’avais des rendez-vous avec des étoffes déchirées
J’entretenais des relations avec des objets hors d’usage
Je ne me serais pas adressé(e) à un caillou comme à un moulin à café

J’aimais un flacon pour son étiquette bleue
J’aimais le sel répandu sur le vin renversé
J’aimais les taches d’encre à la folie
J’aurais donné mon âme pour un vieux ticket de métro

Je n’ai pas oublié le parfum de la désobéissance

On a bien pu m’apprendre à lire il n’est pas certain que je lise ce que je lis

Quelques phrases empruntées à Louis Aragon « Les Poètes »


Mais de quelles couleurs étaient nos vêtements…

Depuis 2010, toujours pour « le grenier imaginaire » c’est à de vieilles photos de famille en noir et blanc des années cinquante en Afrique, reproduites sur des morceaux de toile de lin ou de coton coupés dans d’anciens draps de lit que j’offre de la peinture et de la broderie
C’est un moment privilégié le temps qui passe pendant que je brode, il me permet de retrouver de beaux souvenirs enfuis bien loin dans ma mémoire depuis de nombreuses années…